Quand on déménage, deux choses se produisent :

D'une part, on perd le fil du temps. on n'a plus une minute à soi. Plus le temps de répondre aux mails, de payez sa facture EDF si on a eu la mauvaise idée de ne pas se faire mensualiser, plus le temps de s'épiler (oui, on déménage poilue, c'est comme ça), plus de temps de suivre ses séries préférées (et ne pas se faire spoiler Game of Thrones, ça relève du défi !) ou bien "l'amour est dans le pré" (rendez-vous annuel avec l'amuuur, l'insiménation de vaches normandes et la castration de moutons...). Bref, on déménage avec des racines aux cheveux, des ongles cassés, des relances EDF et des cousins lointains qu'on n'a pas vu depuis quinze ans qui font la gueule parce qu'on n'a pas répondu à leur invitation de crémaillère (mais nous, la nôtre... de crémaillère, on n'est pas près de lui tordre le cou alors pendre celle des autres, ça ressemble à de la provocation !). On est moches, négligées et fatiguées et on a toutes le même rêve : une manucure et un masseur suédois.

D'autre part, quand on déménage, on passe son temps à la déchetterie. Moi, dans la vie j'adore les déchetteries. Je voue comme qui dirait une passion pour le tri, à la limite de l'obsessionnel. Comment ??? Tu mets une barquette en polystyrène dans ton sac de tri à papiers !!! Comment ??? Tu mets ton pot de yaourt en verre dans la poubelle à ordures ménagères !!! Je suis ce qu'on appelle une stakhanoviste du tri. Alors, pensez, quand je déménage, la déchetterie devient ma deuxième maison. La moindre petite pile, le moindre petit objet métallique destiné à la décharge ou la plus petite ampoule (même celles des lampes de poche ou de la gazinière) n'échappe pas à mon oeil de lynx. Je deviens la Clint Eastwood du tri ménager, la justicière du recyclage, à chaque fois je dégaine et je vise juste. Pour quelqu'un comme moi qui aime trier, la déchetterie c'est Jouéclub. Et puis, on s'y fait des amis, pensez-vous, quand on déménage, on y va tous les jours ou presque parce qu'on n'a pas forcément un Renault Master à disposition. Si on a une Fiat 500, on est mal. On m'a même demandé en mariage à la déchetterie : un monsieur très gentil qui m'a aidé à jeter un gros carton dans les incinérables (mais ouiii, il y a aussi un container à incinérables ! vous pouvez brûler en toute tranquilité ! Ahhh j'adooore...) parce que j'étais jolie, m'a-t-il dit. Les moches, démerdez-vous ! Pourtant, pas difficile le gars (d'accord, pas équipé pour faire le difficile non plus), vu mon habit de lumière...Ben oui, tu as un habit de lumière pour la déchetterie, une tenue spéciale pour l'événement. En ce qui me concerne, il s'agit d'un jean acheté voilà une dizaine d'années qui te cisaille le bide parce que depuis tu as pris cinq kilos mais tu tiens absolument à fermer le dernier bouton et un tee-shirt "Marathon de Paris 2006". Le tee-shirt, c'est la feinte, quand on te voit, on s'imagine "waouh, sportive la nana", sauf que ledit tee-shirt t'arrive presqu'aux genoux parce que c'est celui de ton mec.

En fait, ce qu'il y a de génial dans un déménagement, c'est le réaménagement.

Voici quelques petites pistes pour les fans de poubelles comme moi :

tri-selectif-geek-700x466

La poubelle légo. Elle est quand même plus sympa que celle de Tata Suzette, non ?

pt_rgmt_seo

 J'opte personnellement pour ces poubelles à tri Ikea. Un vieux rêve...

f22d6663af6405fc238a46b23d67fe7a

Vu sur Pinterest. Recyclez vos piles de jolie façon.

garde-robe

Quant au tri de la garde robe, il s'agit d'un vieux combat. La tête dit oui mais le coeur dit non. Fions-nous donc à ce petit guide qui nous aidera à trier d'abord la garde robe de notre conjoint. Testons sur autrui pour savoir si c'est efficace, c'est plus objectif. Je dois dire que je trouve cet espèce d'algorithme vraiment racho niveau ptites culottes et sacs à main...et ceintures aussi, et puis chaussures aussi... Faut pas déconner quand même. 

Bonnes vacances à tous et n'oubliez pas de trier. Et même si vous pensez que jeter son petit pot de yaout en verre dans la borne de collecte pour verre n'aura d'autres bienfaits que celui de vous donner bonne conscience et que votre boîte de conserve recyclée ne pèsera pas bien lourd face aux ravages des industries pétrolières, à la déforestation (faut bien les fabriquer ces tonnes de Nutella), aux trafiquants d'ailerons de requins et de cornes d'éléphants, faites le quand même. Les petits ruisseaux font les grandes rivières.